Aude : le visage de la danse orientale à Illzach (68)

"Ce fut une évidence...un coup de foudre."

« Ce fut une évidence…un coup de foudre. »

Les préparatifs d’un événement heureux sont souvent aussi excitants que l’événement lui-même. Ceci est particulièrement vrai pour les mariages. Même si les moments de découragement sont inévitables, cette période laisse de joyeux souvenirs. Et parfois, elle change des vies. 🙂

Quand Aude « étant très complexée et n’ayant jamais suivi aucun cours de danse » s’inscrit avec son fiancé à un cours de danse de salon, elle s’attend à « un carnage 😉 » Elle souhaite que ces cours lui permettent de prendre confiance en elle, afin d’ouvrir dignement le bal de son mariage. Non seulement elle constate qu’elle s’en sort « pas trop mal » mais une idée lui traverse alors l’esprit : « Pourquoi pas la danse orientale ? »

Encore aujourd’hui, elle ignore d’où lui vient cette attirance : «  Je n’avais jamais vu de danseuse orientale avant ; et je n’étais pas particulièrement fan de la musique. » Néanmoins, après consultation de l’annuaire, elle s’inscrit à son premier stage. Et « ce fut une évidence, vraiment, dès les premiers cours je révisais dans mon salon, écoutais les musiques en boucle…un coup de foudre 🙂 »

Dès lors, elle consacre une partie de sa vie à la danse orientale. Cette implication et sa rencontre avec d’autres passionnées sont à l’origine de l’association Saadiyya dont l’objet est « de proposer des stages avec des profs de toute la France afin d’élever le niveau et la variété… Ca a été une super aventure. »

Sa première scène, où « enceinte de six mois ; sourire figé et tremblant, danse en mode pilote automatique » 😉 lui donne le sentiment d’être allée au-delà de ce qu’elle avait envisagé en franchissant la porte de son premier stage : « c’était […] énorme pour moi d’avoir dansé en public, je n’aurais jamais imaginé une seule seconde en arriver là !!! […] J’étais sur un nuage.»

"Imposer un véritable respect autour de notre discipline."

« Imposer un véritable respect autour de notre discipline. »

Mais l’étape d’un jour n’est pas le bout du voyage 😉 Depuis, Aude est devenue professeure de danse orientale. « Enseigner est de ce qui me fait vraiment vibrer » déclare-t-elle. Et elle ajoute, avec une tendresse de magicienne qui initie chacune de ses disciples aux mystères de la Féminité et de la danse : «Les débutantes, je les aime car elles sont des pages blanches sur lesquelles on peut tracer sa vision de la danse, elles sont fraîches, et grâce à elles je revis les émerveillements de mes premières années. Les intermédiaires, je les aime car elles commencent à prendre confiance en elles, et qu’elles apprennent de plus en plus vite. Les avancées, je les aime car je peux me lâcher avec elles. »

Créative, Aude maîtrise les variantes de la danse orientale, comme la danse du chandelier (sham`idân)  Elle souhaite maintenant se « mettre 100% à [son] compte. » Elle a conscience des risques que présente un tel projet. Mais cela lui est indispensable pour être libre de créer son propre spectacle  avec ses « élèves chéries» 🙂 Etre seul maître à bord lui permettra également de d’agir plus efficacement afin d’imposer « un véritable respect autour de notre discipline » loin des prestations événementielles où la danse orientale n’est pas à sa place.

Aude, ou l’histoire de comment ce qui devait être un  « carnage » est devenu une passion et une carrière 😉

Si vous avez aimé cet article, laissez un commentaire pour partagez vos impressions.

Ce contenu a été publié dans Tour de France de la danse orientale, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Aude : le visage de la danse orientale à Illzach (68)

  1. bernieshoot dit :

    Une très belle histoire où la passion s’est révélée

    • Sophia Sola dit :

      Bonjour Bernard. Je partage ton sentiment : une passion qui se révèle là où elle n’est pas attendue donne de l’espoir à tous. Dans le meilleur comme dans le pire, je garde à l’esprit que c’est la vie qui nous révèle le chemin, et ce que nous sommes 🙂 Belle journée.

  2. Marie Kléber dit :

    Merci pour ce partage Sophia qui est très touchant et envoutant. La passion nous donne des ailes et certaines circonstances de la vie nous poussent sur un chemin que nous n’avions jamais envisagé.

    • Sophia Sola dit :

      Bonsoir Marie, merci de cette visite. Oui, la vie a cela de bien que, parfois, elle nous révèle à nous-mêmes. 🙂 Il faut en profiter, car c’est un beau cadeau qu’elle nous fait. Mille bisous, à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *