4 Raisons POUR les danseuses orientales dans les restaurants

"L’improvisation et l'interaction avec le public ajoutent l’imprévisible et l’aléatoire à la représentation, et composent une œuvre éphémère et unique. "

« L’improvisation et l’interaction avec le public ajoutent l’imprévisible et l’aléatoire à la représentation. Elles composent ainsi une œuvre éphémère et unique. »

Depuis des siècles, la danse orientale est une danse de divertissement. Dans les appartements des femmes, devant les cafés ou les maisons, plus tard dans les cabarets et dans les hôtels, pour les fêtes de familles ou les célébrations collectives, les danseuses sont engagées pour faire passer agréablement le temps.

Voici mes 4 bonnes raisons d’apprécier les danseuses orientales dans les restaurants.

J’ai débuté ma carrière dans les restaurants

Je vous ai raconté le souvenir magique que j’ai de la toute première fois où j’ai dansé dans un restaurant. Bien entendu, j’avais participé à des galas. Mais je n’avais jamais dansé dans ce contexte où le public est physiquement proche mais psychologiquement éloigné des codes esthétiques d’un spectacle de danse. Toutefois, j’ai rapidement découvert que danser dans un lieu qui n’est pas destiné à cela ouvre des possibilités d’enrichissements techniques et artistiques, à condition d’être à l’écoute.  Techniquement, cela demande de s’adapter à l’espace, mais aussi d’inventer de nouveaux points de vue qui mettent en valeur la gestuelle. Artistiquement, l’attention favorable de certaines tables et l’indifférence d’autres, donne l’occasion de traverser différentes émotions et d’expérimenter spontanément le partage ou la distance. C’est pour être disponible à ces émotions contrastées que j’ai toujours improvisé. Communiquer avec les tables, qu’elles soient bienveillantes ou hostiles, est la clef pour que la prestation ne paraisse pas artificielle et sans âme.

Il y a des danseuses de talent dans les restaurants

Alors oui : il y en a de moins talentueuses 😉 Mais la proportion est la même sur scène. Car s’il est vrai que la scène est conçue pour mettre en valeur le travail des artistes, la danse orientale n’est pas faite pour la scène. C’est une gestuelle répétitive, hypnotique et intimiste. La danseuse évolue à la hauteur des spectateurs, et les limites de l’espace qu’ils partagent sont mouvantes. Cette porosité entre la danseuse et son public créé une énergie et une tension bien particulières qui sont perdues sur scène, à moins qu’un rigoureux travail d’état de corps ne soit mené au préalable. L’ajout de qualités scéniques formelles ne suffit pas. Par contre, le restaurant est un cadre adapté où j’ai assisté à de très belles représentations de danse orientales.

"Traverser différentes émotions et expérimenter spontanément le partage ou la distance. "

« Traverser différentes émotions et expérimenter spontanément le partage ou la distance. « 

J’aime manger en regardant une danseuse orientale

Certains pensent que le  lien implicite qui se créé entre la nourriture et la danse dans les restaurants dévalorise la danse orientale. Je ne partage pas du tout ce point de vue. Bien au contraire : ce lien ajoute à la volupté. Dans cette ère d’abondance et de gaspillage, la plupart d’entre nous oublient que l’alimentation est autant une obligation pour survivre qu’un plaisir pour savourer le monde. Un plaisir aussi précieux que celui d’aimer les arts. Que l’interprétation de la danseuse ne dépasse pas le premier degré, ou qu’elle atteigne une véritable qualité artistique,  enchantement des mets et sensualité de la danse se complètent et se servent mutuellement.

Les danseuses orientales dans les restaurants sont des performeuses

"Le lien implicite qui se créé entre la nourriture et la danse dans les restaurants ajoute à la volupté."

« Le lien implicite qui se créé entre la nourriture et la danse dans les restaurants ajoute à la volupté. »

La performance est un art contemporain que le Larousse définit comme un « mode d’expression artistique qui consiste à produire […] un événement dont le déroulement dans le temps et les implications plus ou moins prévues constituent l’œuvre même. » Il s’agit de remettre en cause les codes occidentaux de la représentation artistique. C’est tout à fait ce qu’il se passe quand une danseuse apparaît dans le quotidien de gens venus manger au restaurant. L’improvisation et l’interaction avec le public ajoutent l’imprévisible et l’aléatoire à la représentation. Elles composent ainsi une œuvre éphémère et unique.

Ce contenu a été publié dans Pratiquer la danse orientale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à 4 Raisons POUR les danseuses orientales dans les restaurants

  1. PureNrgy dit :

    Coucou Sophia,
    Je ne pensais pas que ça m’aurait plu, mais j’ai pu en faire l’expérience il y a quelques années dans un resto oriental avec un groupe d’amis et ce fut une belle découverte et surprise. Et je me suis dit que ça ne devait pas être évident pour la danseuse, comparé à une scène où l’on peut occuper l’espace à sa guise + la distance entre soi et les spectateurs, alors qu’entre les tables, l’intimité est plus palpable.
    Des bises ensoleillées,
    Héloïse

    • Sophia Sola dit :

      Bonjour Héloise. Tes visites me font toujours plaisir, et ton témoignage illustre bien la magie de la découverte de la danse orientale dans les restaurants. Cela parait bizarre sur le papier, puis, dans le contexte, c’est merveilleux. Pour la danseuse, je ne pense pas que cela soit plus dur que la scène. Je pense que c’est un travail tout à fait différent, incomparable. Chaque lieu a ses limites, matérielles et artistiques, avec lesquelles il faut composer. La scène est une conception occidentale. Pour ma part, je pense donc qu’elle nécessite un apprentissage des techniques occidentales qui manque parfois aux danseuses orientales. Mille bisous.

  2. Bernieshoot dit :

    et 4 raisons pour nous d’aller dans ces restaurants et y apprécier les danses orientales

    • Sophia Sola dit :

      Bonjour Bernard. Tout à fait d’accord 🙂 ! En plus, les restaurants orientaux et les établissements branchés des villes touristiques programment régulièrement des danseuses orientales durant l’été. C’est le moment ou jamais ! Belle journée à toi.

  3. MARIE KLEBER dit :

    J’en avais une à mon mariage. Outre le fait que le mariage a été un fiasco j’en garde un très beau souvenir. Je trouve que les deux s’harmonisent bien. C’est un vrai spectacle. Et puis oui un lien se crée entre la danseuse et le public. C’est magique Sophia!

    • Sophia Sola dit :

      Bonjour Marie 🙂 J’espère que tu vas bien. L’intervention de danseuses orientales dans les mariages est sans doute très ancienne. Comme la danse orientale a été liée au rites de fertilité, pas besoin d’être grand clerc pour deviner que sa venue est, symboliquement, une façon de mobiliser les énergies favorables au nouveau couple. Dans ce contexte, la mariée et la danseuse incarnent chacune les deux faces de la femme : l’amoureuse et la sensuelle. Elles sont interchangeables, et il y a un de la magie dans tout cela, c’est clair ! 😉 Mille bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *