Instantanés Singuliers : le cobra de la danseuse

danseorientale_cobra

Chaque mois, l’Atmosphérique Marie Kléber nous convie à un rendez-vous photographique appelé Instantanés Singuliers.

La règle du jeu est simple : elle nous donne un thème à illustrer par une photo de notre cru. Il est possible d’interpréter le thème, ou de le prendre au pied de la lettre.

Pour ma part, je m’amuse à cet exercice en me contraignant à le traiter sous un angle qui le relie à la danse orientale.

Alors, quand j’ai vu que le thème du mois « Chats Insolites », je me suis dit que cela allait être compliqué.

Continuer la lecture de « Instantanés Singuliers : le cobra de la danseuse »

Le chat et la danseuse orientale

"Bastet, incarnée parfois dans un corps de chatte, parfois dans celui d’une femme à tête de chat."
« Bastet, incarnée parfois dans un corps de chatte, parfois dans celui d’une femme à tête de chat. »

J’ai deux amours 🙂 : la danse orientale et les chats. J’ai découvert grâce à mes lectures que ces deux passions sont beaucoup plus liées que je ne l’imaginais.

Dans l’Egypte antique, il y a Bastet, incarnée parfois dans un corps de chatte, parfois dans celui d’une femme à tête de chat. Fille de Rê, elle est la déesse de la joie, de la musique, de la chaleur, elle est maîtresse du foyer et protectrice des naissances. Des cérémonies lui sont consacrées durant la crue du Nil, indispensable à d’abondantes récoltes.  Son culte est donc lié à la fertilité.

Dans sa forme primitive, Bastet est Sekhmet, déesse lionne envoyée sur terre par Rê pour détruire l’humanité qui conspire contre le pouvoir des dieux.  Son nom signifie «la puissance.» Déesse guerrière et solaire, elle commande les maladies et la guérison. Cela fait d’elle la protectrice des médecins, tandis que les prêtres consacrés à son culte sont réputés pour leur science vétérinaire.

Si Bastet est la forme ‘domestique’ de Sekhmet, toutes deux sont les  expressions d’une même énergie : celle de la Féminité qui préside à l’accroissement du monde en relation étroite avec les forces de l’univers.

Continuer la lecture de « Le chat et la danseuse orientale »