Odeurs et danse orientale : sueur, orientaux et Oud Essentiel de Guerlain*

* Article non sponsorisé

Crédit photo : TOMA Studio

Dans notre civilisation de l’affichage et de la matière, les odeurs sont strictement contrôlées, voire bannies, aux fins de représentation.

Ainsi, une jeune fille de « bonne famille » 🙂 n’est pas censée transpirer. En effet, la sueur est considérée comme malodorante et sale.

Cette réaction vis à vis de la transpiration est un acquis de la civilisation.

Objectivement, un corps sain, propre, bien nourri, non alcoolisé et portant du linge frais, ne produit pas une sueur nauséabonde. Il est des sueurs qui « puent » : celles de la maladie et celles de la peur, les fameuses sueurs froides. Mais la mauvaise odeur ne caractérise pas la transpiration. D’ailleurs, le Larousse définit la sueur comme un « Liquide incolore, salé, sécrété par les glandes sudoripares, qui suinte par les pores de la peau. »

Continuer la lecture de « Odeurs et danse orientale : sueur, orientaux et Oud Essentiel de Guerlain* »

Prépare ton cours de danse orientale*

Fabio Fabbi, Femmes sur une terrasse

Toute harmonie lutte contre les forces qui visent à sa dislocation. Face à ce constat, deux voies. Soit tu le nies, ou tu pars du principe que tu sortiras victorieuse du combat, ce qui n’est jamais arrivé. Soit tu la joues à la méditerranéenne : tu sais que tu vas perdre, mais tu le fais en toute jouissance.

Le temps passé et le plaisir pris à soigner son corps et son apparence sont des outils efficaces pour se ménager un espace mental où tu n’as que toi en tête. Et c’est l’antichambre parfaite pour ton cours de danse orientale.

Continuer la lecture de « Prépare ton cours de danse orientale* »

Fesses, cambrure et danse orientale

Crédit photo : Pierre Marcel

Cela ne t’a pas échappé : à l’approche de la saison estivale, les magazines féminins se remplissent d’articles aux sujets plutôt lestes. Cette année, j’apporte ma pierre à ce léger édifice et je vais te parler de fesses et de cambrure, outils de la danse orientale s’il en est.

Je consulte mon « Manuel détaillé des mécanismes de l’anatomie » (acheté au rayon enfants 😛 ) pour découvrir que le nom savant des fesses est « la région glutéale »…moins glamour. Elle est composée de plusieurs grands muscles …et d’une couche de graisse (Hé oui! 😉 ) La majeure partie des fesses est constituée par le muscle grand glutéal auquel on doit la forme arrondie des fesses. Sous ce muscle se trouvent le moyen glutéal et le petit glutéal.

Bien, passons aux choses sérieuses. Tu as dû noter que la mode est aux postérieurs généreux. Cela pourrait inciter à entamer une cure intensive de cacahuètes et de glaces. Mais pas si vite …

Continuer la lecture de « Fesses, cambrure et danse orientale »

Fin d’année à Dubaï*

Crédit photo : Freepik.com

A priori, La Roche sur Yon, préfecture de la Vendée, n’est pas une incontournable référence du luxe français… 😉 mais bien étourdie celle qui se fie aux apparences. Dans cette ville, raffinement et  volupté se sont établis au 20 rue Pasteur, à l’enseigne de Tendance Spa où officie Coralie.

J’ai déjà écrit sur ce blog combien j’apprécie les soins du corps. Il ne s’agit pas juste d’appliquer tel ou tel produit, mais bien de s’abandonner entre les mains expertes d’une personne qui maîtrise à la fois la technique et l’instinct du modelage.

Pour célébrer la fin du premier – et joyeux –  trimestre de la saison de danse, j’ai testé un nouveau rituel de soins du corps intitulé « Voyage à Dubaï » Il se compose de trois étapes qui peuvent être associées ou dissociées au gré des envies : gommage – modelage – enveloppement.

Continuer la lecture de « Fin d’année à Dubaï* »

Tajine végétarien aux olives vertes

Le mot ‘tajine’ désigne tout à la fois un plat et une préparation culinaire originaire du Maroc. D’un point de vue étymologique, le mot ‘tajine’ et le mot ‘tian’ qui désigne un plat provençal auraient la même racine.

Le tajine est un ragoût cuit à l’étouffée. Ses ingrédients varient selon les saisons et les envies de celui ou celle qui le prépare.

Je partage avec vous la délicieuse recette de ma Maman. Sensible aux problèmes environnementaux et éthiques que pose la consommation de viande, elle utilise du seitan* et le résultat est savoureux.

Il vous faut  pour 4 personnes :

3 oignons

4 gousses d’ail

1 citron biologique lavé et coupé en grosses tranches

200g d’olives vertes (dénoyautées ou pas)

500g de seitan

1 cuillère à soupe de ras-el-hanout (plus si vous aimez les épices)

1 cuillère à soupe de coriandre en poudre

1 cuillère à café de curcuma

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Sel et poivre à votre convenance Continuer la lecture de « Tajine végétarien aux olives vertes »