Neïla El Helwa : le visage de la danse orientale à Pessac (33)

"Regard à la Elisabeth Taylor."
« Regard à la Elisabeth Taylor. »

« Cette danse m’a appelée… » Lourde chevelure, regard à la Elisabeth Taylor et teint de porcelaine, il est évident que Les Parques ont de grandes ambitions pour NeïlaA moins qu’ une marraine fée se soit penchée sur son berceau, et lui ait offert cette envie « depuis toute petite, avant même d’avoir vu une danseuse en chair et en os » de faire de la danse orientale. Le « mystère » de cette vocation demeure. Quoi qu’il en soit, quand Neïla admire Samia Gamal dans « Ali Baba », elle veut depuis longtemps apprendre la danse orientale.

Continuer la lecture de « Neïla El Helwa : le visage de la danse orientale à Pessac (33) »

Marlène Barre : le visage de la danse orientale à Caen (14)

Considérer la danse orientale d'un point de vue artistique
« Considérer la danse orientale d’un point de vue artistique »

« Que veux-tu faire plus tard ? » est sans doute l’une des questions les plus universellement posée aux enfants. Il est amusant de se la reposer au cours de sa vie, pour mesurer combien nous sommes proches, ou éloignés, de nos rêves d’enfant. Pour Marlène, rêve d’enfant et réalité quotidienne se confondent : « J’avais décidé dès 8 ans d’être professeur de danse. »

Continuer la lecture de « Marlène Barre : le visage de la danse orientale à Caen (14) »

Latifa Saadi : le visage de la danse orientale à Saint-Denis de La Réunion (974)

Etre danseuse orientale conduit à de précieuses conquêtes intimes
« Etre danseuse orientale conduit à de précieuses conquêtes intimes »

Les halos des lampes torches semblent flotter, comme suspendus dans le noir épais. Latifa est abasourdie et immobile. Elle devine dans les ténèbres, sous la cabine de la régie, le mouvement des derniers spectateurs qui sont invités par le service de sécurité à quitter la salle. « Brusque coupure de courant. » Voilà ce à quoi nul ne pense et qui menace « le travail artistique d’une année de tant d’efforts. » Et puis….la lumière revient ! 😉

Continuer la lecture de « Latifa Saadi : le visage de la danse orientale à Saint-Denis de La Réunion (974) »

Sahteen : le visage de la danse orientale à Chaumont (52)

Chacune peut danser cette danse et se sentir belle
« Chacune peut danser cette danse et se sentir belle »

1475 : une bulle de Sixte IV décrète que chaque fois que la Saint-Jean-Baptiste tombe un dimanche, ceux et celles qui se rendent à la Collégiale Saint-Jean-Baptiste de Chaumont, pour s’y confesser et communier, bénéficient d’une indulgence plénière. Cela jusqu’à la fin des temps. Le Grand Pardon est né.

2012 : par vagues irrégulières, la place se noircit de monde. Au fond, la façade du bâtiment, qui va être animée par un savant graphisme de sons et lumières dès la nuit tombée,  présente l’aspect tranquille des architectures de palais de province. Beaucoup moins tranquilles, les trois danseuses qui se préparent à entrer en scène. « Nous n’avions jamais pu tester le numéro grandeur nature… Nous n’avions jamais dansé devant autant de monde. Bref, autant de circonstances qui ne nous laissaient que peu de sérénité. »

Continuer la lecture de « Sahteen : le visage de la danse orientale à Chaumont (52) »

Jihana : le visage de la danse orientale à Amiens (80)

'Lumineuse et gracile'
‘Lumineuse et gracile’

La femme qui vient d’entrer dans la salle de danse pour s’entretenir avec la professeure possède cet éclat particulier des femmes quand elles sont très heureuses. C’est « une future mariée […] avec la volonté de faire découvrir à ses convives, dans le cadre de son mariage, l’art de la danse orientale. »

Une très jeune fille s’avance. Lumineuse et gracile, elle est aussi particulièrement déterminée : « Sans véritablement prendre le temps de la réflexion, [elle] s’engage. Pourquoi ne pas relever ce défi ? » A ce moment, Jihana a pas mal d’années de pratique. Mais c’est sa première prestation sous contrat privé, en qualité de soliste : « Il fallait que j’aille plus loin […] Autant dire que les semaines de préparation étaient à la fois euphorisantes et stressantes […] Mon rêve devenait progressivement réalité. »

Continuer la lecture de « Jihana : le visage de la danse orientale à Amiens (80) »