Sahteen : le visage de la danse orientale à Chaumont (52)

Chacune peut danser cette danse et se sentir belle
« Chacune peut danser cette danse et se sentir belle »

1475 : une bulle de Sixte IV décrète que chaque fois que la Saint-Jean-Baptiste tombe un dimanche, ceux et celles qui se rendent à la Collégiale Saint-Jean-Baptiste de Chaumont, pour s’y confesser et communier, bénéficient d’une indulgence plénière. Cela jusqu’à la fin des temps. Le Grand Pardon est né.

2012 : par vagues irrégulières, la place se noircit de monde. Au fond, la façade du bâtiment, qui va être animée par un savant graphisme de sons et lumières dès la nuit tombée,  présente l’aspect tranquille des architectures de palais de province. Beaucoup moins tranquilles, les trois danseuses qui se préparent à entrer en scène. « Nous n’avions jamais pu tester le numéro grandeur nature… Nous n’avions jamais dansé devant autant de monde. Bref, autant de circonstances qui ne nous laissaient que peu de sérénité. »

Continuer la lecture de « Sahteen : le visage de la danse orientale à Chaumont (52) »