Les 4 types de vibrations/shimmies en danse orientale

Mouvement emblématique de la danse orientale, signe de reconnaissance pour le grand public, les vibrations doivent être générées par le seul bassin. Il est évident que cette isolation se répercute sur les jambes, mais elles ne l’initient en aucun cas.

Elles demandent une dextérité spécifique où se marient maîtrise et lâcher prise. Une fois la sûreté d’exécution acquise, leur pratique procure un réel plaisir.

Il est probable que le vibrations soient un mouvement de danse archaïque, lié aux danses d’extase et aux cosmogonies antiques.

Voici une vidéo qui les présente toutes les quatre.

Dans l’ordre, apparaissent : l’Egyptienne, l’Africaine, la Tahitienne, l’Egyptienne, le Chouchou, la Tahitienne face puis dos, et, pour finir, le Chouchou.

A toi de jouer ! 🙂

Shopping list de la danseuse orientale : voici toutes les adresses utiles*

* Article non sponsorisé

A de rares exceptions près, tous mes costumes de scène sont des costumes imaginés et réalisés sur mesure. Je les ai brodés et perlés.

Ce sont des pièces uniques qui ont pris vie dans les rêves, puis entre les mains de Rita Tataï, costumière à Strasbourg depuis plus de 40 ans.

Un costume de luxe doit être fabriqué dans un tissu de qualité, le tissage comptant autant que la fibre utilisée. Le soutien-gorge et la ceinture doivent être entoilés pour apporter de la tenue tout en conservant la souplesse, qui épouse les courbes des seins et des hanches.

La broderie des perles doit être si serrée, que le tissu reste invisible, quelle que soit la torsion appliquée. Les franges de perles doivent être de longueurs variées, pour éviter de couper la silhouette par une ligne horizontale trop abrupte, et montées très rapprochées. Et, bien entendu, le costume doit être dessiné pour magnifier le corps de la danseuse qui le porte.

Continuer la lecture de « Shopping list de la danseuse orientale : voici toutes les adresses utiles* »

C’est quoi la danse orientale?

Crédit photo : TOMA Studio

Pratiquée depuis des millénaires, la danse orientale reste un mystère. Arrivée en Europe par le biais des expositions universelles du 19eme et du début du 20eme siècles, elle connaît un engouement dans les années 80 et 90. Depuis, elle est présente dans toutes les villes, sous des formes plus ou moins commerciales. Mais c’est quoi la danse orientale ?

La danse orientale s’inscrit à l’opposé de toutes les normes de la civilisation occidentale.

Continuer la lecture de « C’est quoi la danse orientale? »