Danseuse orientale dans un restaurant : des pieds à la tête, tout ce qu’il faut pour être cool

'...une valise à roulettes dans un coloris neutre...'

‘…une valise à roulettes dans un coloris neutre…’

Je choisis une valise à roulettes chez Samsonite. Elle est solide et me suit au fil des saisons. Je la choisis dans un coloris neutre, pour les cas où je suis obligée de rentrer par la salle où se trouve le public. Une valise dans des tons flashy attire trop l’attention et casse l’effet de surprise. Les dimensions du bagage cabine (55cm X 35cm X 25cm) me suffisent. Côté préparation, voici quelques trucs qui me sont bien utiles.

 Les pieds 

Pas glamour, mais terriblement efficace dès les premiers beaux jours : le bain de pieds à l’eau froide. Compter 20 minutes. Cela allège les jambes et procure une sensation de fraîcheur durable. Je le fais juste avant de partir sur le contrat.

J’ai toujours dans la valise le flacon du vernis que je porte. Rien n’est plus obsédant qu’un vernis écaillé sur un ongle.

Je danse pieds nus. Pour aller et venir entre les routines, je prévois des tongs.

Tous les endroits dans lesquels je danse sont propres, mais ils sont ouverts au public. Cela veut dire que mes pieds ne sont pas impeccables après la danse. Pour les nettoyer en toutes circonstances, j’ai des lingettes pour bébés. Elles ne sont ni trop grandes, ni trop petites et nettoient bien, en attendant la douche. Si vraiment j’ai des doutes concernant le sol sur lequel je danse, j’emmène des lingettes javellisées pour faire le ménage. Mais, pour ne pas abîmer la peau, je ne les utilise pas tous les soirs.

Les jambes

En plus du lait hydratant qui donne un effet soyeux, je passe sur mes jambes de l’huile sèche. L’Huile extraordinaire des laboratoires Vichy présente un bon rapport qualité prix. Elle donne une peau lumineuse. Par contre, utilisée seule, elle n’hydrate pas assez, ce qui donne un aspect sec à la peau.

C’est rare, mais je peux me cogner ou avoir des courbatures. Pour ces cas, j’ai dans ma valise un tube de granules homéopathique Arnica Montana 9CH. Dès que la douleur apparaît, je prends cinq granules toutes les heures, puis j’espace les prises au fur et à mesure que je sens les améliorations.

Le ventre

En plus du lait hydratant, je vaporise sur le ventre, les bras et les épaules un peu de paillettes dorées. Un peu seulement. J’évite l’effet ‘cuirasse dorée’ 😉

Pour avoir un ventre souple, et soulager les ballonnements dus au trac, à la chaleur ou aux salades d’été, j’ai toujours un tube de granules homéopathiques de Raphanus Sativus Niger 5CH. Le souci disparaît en prenant 5 granules toutes les demi-heures. En général, trois ou quatre prises suffisent.

La poitrine

Et plus spécialement le soutien- gorge. Pour s’éviter le grand moment de solitude quand les attaches s’ouvrent, j’utilise des épingles à nourrice munies d’une sécurité. La fermeture est revêtue d’une capsule lisse sans rebord saillant. Elles ne peuvent pas s’ouvrir. Fixées sur l’envers du costume, elles assurent tranquillité d’esprit et confort.

Le cou

Le détail qui change tout : le parfum. La touche poétique qui séduit particulièrement les spectatrices. Je favorise les classiques aux notes orientales tels que Poison de Dior ou Shalimar de Guerlain. Cela donne une touche finale à l’évocation de l’Orient. Par contre, j’évite absolument les fragrances d’épices ou de fruits qui peuvent gêner les gens qui mangent.

La tête

Je me maquille avant d’arriver sur le contrat, pour que le maquillage ait le temps de poser. Pour les retouches, je déconseille les lingettes démaquillantes qui sont trop irritantes, notamment pour retravailler les fards autour des yeux. J’emporte des cotons tiges et l’Eau micellaire à la rose de Coslys pour rectifier mon maquillage juste avant l’entrée en salle. Pour les lèvres, j’hydrate avec le stick lèvres de Melvita, puis je pose le crayon et le rouge à lèvre au dernier moment, pour obtenir un résultat lisse et pulpeux. J’ai toujours dans la valise un miroir de poche.

Il arrive que le trac me paralyse, quand je danse dans des endroits nouveaux, ou que je suis engagée sur un contrat important. Quand je sens que je me laisse déborder par des scénarios catastrophes, je prends cinq granules homéopathiques d’Arnica Montana 5CH, matin et soir, pendant trois jours avant le contrat. La veille au soir et le matin du contrat, je prends aussi un tube dose de Gelsemium 30CH.

Dans ma valise, il y a toujours un petit sac pour me servir de poubelle. Pour ne pas avoir à se soucier de cela sur le contrat. Un détail maîtrisé est une chose en moins à penser 🙂

Ce contenu a été publié dans Pratiquer la danse orientale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *