5 mouvements de buste en danse orientale

Buste, abdomen et bassin sont les trois grands « univers » autour desquels la danse orientale se construit. L’infinité de leurs mouvements et de leurs combinaisons est merveilleuse.

La partie appelée buste est constituée de la cage thoracique.

Derrière cette appellation un brin ‘barbare’ se cache le délicat système qui protège et préside à la respiration, fonction vitale s’il en est.

Les côtes et les cartilages costaux sont si légers et si souples que le souffle les soulève.

Continuer la lecture de « 5 mouvements de buste en danse orientale »

4 mouvements vus de dos en danse orientale

Danser de dos est l’occasion de tester l’aptitude de la danseuse à habiter ses mouvements.

Le regard matérialise la tension entre la danseuse et le public. En l’absence de l’immédiateté du regard, il faut conserver cette tension par la profondeur de la présence corporelle.

En conséquence, danser de dos n’est pas un moment de relâche, voire de disparition de ton esprit parti vagabonder dans des pensées prosaïques, du style le choix du devis de l’électricien, ou le subi enthousiasme de Jules pour les comptes en T et sa nouvelle collègue de travail qui les manie… 😉

Danser de dos demande une conscience supérieure et idéale des mouvements. Il convient de les tracer en s’attachant à chacun de leurs points, afin d’être de dos, mais en état de force.

Continuer la lecture de « 4 mouvements vus de dos en danse orientale »

4 types de mouvements en cercle en danse orientale

Le cercle serait la première des formes dansées par l’homme. Elle aurait également été observée chez certains animaux.

De là, il est troublant de penser que le cercle primordial de toute vie est celui de l’oeuf, issu de la rencontre entre les gamètes mâle et femelle, et qui, avant la division cellulaire, laquelle engendre la différenciation, mais également les anomalies, est sans défaut. A l’extrême source de notre conception, nous avons tous été parfaits 😉

Il semble que dans la psyché humaine, le cercle ait deux significations, a priori contradictoires, mais a posteriori complémentaires.

Continuer la lecture de « 4 types de mouvements en cercle en danse orientale »

4 types de mouvements de bassin en danse orientale

C’est encore impossible à faire avouer dans les civilisations monothéistes et industrielles: les danses sont respectées et valorisées à partir du moment où elles réduisent le bassin à un rouage de tenue du corps.

Qu’il devienne la source profonde et authentique du mouvement, et la danse est immédiatement déconsidérée comme une gestuelle de séduction.

Continuer la lecture de « 4 types de mouvements de bassin en danse orientale »

Comment progresser régulièrement en danse orientale ?

Les cours, même plusieurs fois par semaine, apportent la nouveauté et l’intensité, mais le corps et l’esprit ne disposent pas de la durée nécessaire pour comprendre en détail le mouvement et pour le ressentir pleinement. Cette assimilation se fait par un travail régulier.

Il n’est pas nécessaire de diminuer la liberté naturelle du corps pour obtenir un beau mouvement en danse orientale. Au contraire, il faut utiliser cette liberté, saisir comment le corps s’organise autour du geste, et rendre cette organisation plus subtile afin qu’aucune étape ne manque.

Un mouvement abouti est un mouvement qui n’est ni une imitation, ni une interprétation mais la manifestation concrète d’une présence. Je ne vais pas vous mentir, c’est plutôt compliqué à atteindre, mais voici quelques pistes pour travailler un peu chaque jour et obtenir des résultats. 🙂

Continuer la lecture de « Comment progresser régulièrement en danse orientale ? »