Cette année, je commence la danse orientale (et je continue à manger du chocolat)

"C'est décidé : je me mets au sport..."

« C’est décidé : je me mets au sport… »

Hé oui ! Je sais bien : vous êtes affalées sur votre canapé, à côté des deux derniers carreaux de chocolat que vous avez décidé de replier soigneusement dans le papier aluminium avant de replacer le tout bien sagement dans le placard, histoire de vous faire croire que vous n’avez pas réellement dévoré toute une tablette de chocolat…Et vous vous posez sérieusement la question qui revient à chaque rentrée : « Vais-je me (re)mettre au sport ? »

Je vole à votre secours : oui ! Pratiquer un sport 3 heures par semaine réduit la mortalité de 30% ! C’est  ce qui résulte d’une enquête datée de 2007, réalisée sur 250.000 personnes. Et, selon une récente étude de l’Organisation Mondiale de la Santé, la sédentarité serait responsable d’un décès sur 10 dans le monde.

Mais, objecterez-vous, rien ne sert de courir après 30% de gain de temps, si les conditions dans lesquelles on le passe sont mauvaises. Vrai et archi vrai !

La bonne nouvelle est que, non seulement la pratique du sport réduit  le stress et apporte une détente générale, qui favorise le sommeil, mais qu’en plus, elle permet de vieillir en meilleure santé et retarde l’entrée dans la dépendance. Pas besoin de vous faire un dessin : c’est plutôt cool de savoir, qu’avec un peu d’effort régulier, on peut rester jeune et fringante sans passer par la case chirurgie esthétique, vitamines et potions à mémère qu’on sait pas ce qu’il y a dedans…mais ça sent bizarre…

En France, l’Académie de Médecine prend très au sérieux les résultats de ces études et préconise que des programmes sportifs soient prescrits sur ordonnance, et sous contrôle médical, aux personnes souffrants d’hypertension, de diabète de type 2 et de maladies cardio-vasculaires. Dans certains cas, le sport pourrait remplacer totalement la prise de médicaments.

A Strasbourg, la prescription et le remboursement de séances de sport pour certaines personnes souffrant de maladies chroniques sont en cours d’expérimentation. Les personnes concernées se rendent, avec leur ordonnance, auprès d’un éducateur sportif de la ville qui les oriente et les accompagne selon leur niveau de pratique.

Mais on peut commencer sans ordonnance ! Le sport, ce n’est pas que la compétition et les salles de fitness. Marcher 30 minutes par jour, aller nager à la piscine entre copines, faire des balades à vélo avec les enfants, se mettre à la danse orientale … Autant de manières de bouger dans la bonne humeur !

Ce contenu a été publié dans Pratiquer la danse orientale, Santé - Beauté - Gourmandise, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *