5 points sur les cours particuliers de danse orientale

Crédit photo : inconnu

Que ton agenda ne te permette pas de participer aux cours collectifs, ou que tu aies envie de créer ta chorégraphie pour un concours, un mariage ou ton plaisir … ou encore que tu souhaites un enseignement sur mesures pour développer tes points forts et progresser sur tes points faibles, les cours particuliers de danse orientale sont pour toi.

1 / Particulier, privé et à domicile

Le cours particulier de danse orientale est un cours « sur mesures » pour répondre à tes attentes personnelles.

Cela signifie que si tu souhaites ne pas être seule, tu peux organiser un cours avec une ou deux personnes de ton choix.

Si tu souhaites que le cours se déroule en studio, le prix de la location du studio s’ajoute au prix du cours.

Quand le cours se déroule à domicile, aucun document sanitaire n’est exigible.

2 / L’espace et l’histoire

Dans son étude remarquable, Curt Sachs écrit au sujet de la danse égyptienne : « Ainsi s’achève l’évolution de la danse strictement égyptienne. Ces caractéristiques permanentes sont une âpreté marquée et une ampleur des mouvements, que ne diminuent en rien les danses des femmes. Vers l’an 1500 [av.JC], au début du Nouvel Empire, nous assistons à une transformation. De même que la conquête du proche Orient par la 18e dynastie a dénationalisé la musique égyptienne et lui a imprimé un caractère féminin et asiatique, la bayadère des pays conquis, émigrée en Egypte, vient se ranger aux côtés de la danseuse autochtone. La danse nouvelle que nous montrent les représentations de cérémonies funéraires et de banquets n’a plus rien d’ample ou de masculin, ni les grands pas, ni les jetés, ni l’attitude rigide et angulaire. Les lignes se déroulent souples et nonchalantes, sans heurts et sans cassures et mêmes les mouvements rapides et passionnés restent étroits. C’est l’importation des filles d’Asie qui a donné à la danse égyptienne un style proprement féminin. »*

Il semble que l’un des éléments constitutifs majeur de la gestuelle que nous appelons « danse orientale » soit l’apport des danses de Mésopotamie et d’Inde, et notamment des danses féminines sacrées.

Or, il faut envisager le fait que les services divins de ces siècles sont souvent des célébrations intimes, hors les cérémonies funéraires, réservées à un nombre restreints d’élus. Les danses rituelles, et à leur suite les danses de banquets qui en sont une version altérée, sont des danses qui nécessitent peu d’espace et même qui demandent peu d’espace.

Tu noteras que la naos, le coeur sacré du temple antique, où se manifeste la divinité, lieu de la rencontre entre la matière humaine et les forces qui la dépassent, est la pièce la plus éloignée de l ‘entrée, la plus dissimulée aux regards. Le rapport entre le naos et la matrice de la bayadère, la danseuse sacrée, semble évident.

Ce court détour par l’histoire établit assez surement que la danse orientale peut se transmettre et se pratiquer dans un lieu privé et de petite taille. Ce mode d’enseignement est même dans son essence et peut te permettre de t’installer plus rapidement dans ton style.

Crédit photo : Sophia Sola

3 / Le miroir

Le miroir est un outil de prise de conscience. La vision est un sens qui te permet de comprendre comment tu te sers des différents éléments corporels.

Le miroir est un appui pour abandonner les mauvais chemins empruntés pour bouger.

L’un des objectifs de la danse est de maîtriser – y compris quand tu ne danses pas – ce que tu donnes à voir. Cela se fait par l’intériorisation des images que te renvoie le miroir, mais aussi par les sensations d’harmonie et de plénitude que te procurent les mouvements « justes ».

Donc, le miroir d’un cours particulier de danse orientale peut être un simple miroir en pied avec des dimensions modestes. Cela te contraindra à t’émanciper plus rapidement de cet outil et à te fonder sur tes sensations pour apprendre. A condition de bénéficier d’un enseignement qui te guide vers ses sensations, bien entendu … 😉

4 / La préparation du cours particulier de danse orientale

Le cours particulier de danse orientale est l’occasion de prendre un temps de réflexion sur toi. Je te conseille de mettre par écrit quelques points :

– la raison pour laquelle tu pratiques la danse orientale, les images que tu associes à cette danse ;

– tes mouvements favoris et pourquoi ;

– ceux que tu aimes moins et pourquoi ;

– si c’est le cas, une musique sur laquelle tu aimerais danser ;

– celle que tu aimerais devenir grâce à la danse orientale.

Pour t’aider à faire le bilan de ton parcours, tu peux créer l’inventaire des pas que tu connais

5 / Les tarifs

Un cours particulier de danse orientale dure 1h30.

Les tarifs comprennent les frais de déplacements.

Ils varient selon deux critères :

– le nombre de participantes. Il peut y en avoir jusqu’à 3.

– la durée de ton engagement.

Trois formules sont proposées : un cours unique, un cycle de 4 cours à utiliser durant la saison (de septembre à juin) et un cycle de 10 cours à utiliser également durant la saison.

Il est également possible d’organiser des cours par Zoom.

Si tu es intéressée, pose tes questions en utilisant l’onglet Contact ou en écrivant à contact@ladanseorientale.fr

A bientôt 😉

* Curt Sachs, Histoire de la danse