Garder la poitrine haute !

ladanseorientale_poitrine_2En danse orientale, la tenue du haut du corps est essentielle. Les clavicules doivent être ouvertes, et les omoplates tirées vers le bas, perpendiculaires au sol.

Techniquement, cette posture donne de l’équilibre et de la force dans les mouvements. Elle permet également de maintenir les bras ouverts et souples.  Esthétiquement, elle apporte de l’élégance.

Pour améliorer la tenue du buste, il peut être sympa de donner un peu de tonus aux muscles pectoraux, ainsi qu’aux muscles du cou.

Les muscles pectoraux sont au nombre de quatre. Ils vont par paires : petit et grand pectoraux à droite, même chose à gauche. Les grands pectoraux sont situés à l’avant du corps, juste sous la poitrine. Détail qui a toute son importance, puisque les renforcer, c’est mettre toutes les chances de son côté pour conserver le plus longtemps possible une poitrine haute.

Les muscles du cou sont très nombreux. Ils sont sollicités en permanence pour accompagner tous les mouvements de la tête. Il est donc utile de leur accorder un peu d’attention. Ceci est particulièrement vrai pour les muscles qui se trouvent à l’avant du cou, car les tonifier aide à lutter contre le vieillissement des tissus.

Voici donc deux exercices rapides et simples à pratiquer tous les jours pour garder la poitrine haute. 😉

Pour les pectoraux :ladanseorientale_buste

Debout ou assise, le dos bien droit et la tête dans l’alignement de la colonne vertébrale.

Joignez les mains en prière, paume contre paume, devant le buste, en décollant les coudes du corps et en les mettant à angle droit avec le buste.

En faisant un quart de cercle, et en gardant les paumes des mains collées l’une contre l’autre, tournez les doigts de la main droite vers l’extérieur. Tout en même temps, tournez les doigts de la main gauche vers le centre du buste. Les doigts dessinent maintenant une ligne (à peu près) horizontale. La partie basse et rebondie de la paume droite se trouve dans le creux de la paume gauche, et la partie basse et rebondie de la paume gauche se trouve dans le creux de la paume droite.

Pressez sur les parties basses et rebondies des paumes des deux mains en même temps, comme si vous vouliez écraser une balle qui serait entre les mains. Faites attention de ne pas pressez trop fort pour ne pas abîmer les poignets. Puis relâchez.

Faites 3 séries de 10 pressions/relâchements successifs. A chaque pression, vous allez sentir – et voir ! – la poitrine remonter et les pectoraux se gonfler.

Cet exercice peut être fait en sortant de la douche, entre deux applications de produits de beauté, au bureau, à un feu rouge dans la voiture … Pratiqué tous les jours, il donne de très bons résultats.